La passe-miroir

Voilà maintenant presque trois semaines que j’ai terminé la lecture de cette saga et il m’a fallu ces trois semaines pour réussir à écrire un article dessus. Je préfère prévenir avant tout autre chose, il y aura des spoilers. J’ai décidé d’écrire mon ressenti en détaillant chaque livre séparément quitte à prendre du temps pour faire ça bien. Je finirai en vous donnant mon avis général mais honnêtement, je vous le dis tout de suite parce que je n’y tiens plus, j’ai A-DO-RE ! Une véritable surprise parce que j’ai mis du temps à me décider à lire cette saga. Un peu comme pour les Harry Potter, j’en entendais parler et je ne voulais pas faire comme tout le monde – c’est idiot je sais. Et comme pour Harry Potter, j’ai fini par me lancer et forcément à adorer.

Les fiancés de l’hiver

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Sûrement mon préféré des quatre. Parce que c’est le début de tout, on apprend à connaître Ophélie et tout le petit monde qui l’entoure. On l’accompagne au Pôle, on apprend les rouages de la cour avec elle. On essaie d’être discrète lorsqu’elle est Mime et on se méfie de ceux qui l’entourent. J’ai été plutôt curieuse et étonnée dès le début du livre. Cette petite animiste discrète, qui aime plus la compagnie de son musée que de sa propre famille. Je me suis retrouvée dans son caractère qui paraît facile au début et puis qui finalement nous dévoile une jeune femme qui se bat et qui finit par se faire respecter. Lorsque ce livre s’est terminé, c’était dimanche et j’ai attendu le lendemain avec beaucoup d’impatience pour filer à la Fnac la plus proche et acheter le deuxième tome. Le seul petit détail qui m’a déçu est la relation qu’Ophélie et Thorn entretiennent. J’étais persuadée qu’ils finiraient par tomber amoureux l’un de l’autre dès la fin du tome un et, même si lui a un caractère assez compliqué, je n’attendais que ça. Ma patience a du apprendre à attendre un peu plus encore.

Les disparus du Clairdelune

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une véritable vérité.

J’ai beaucoup aimé le second tome. Toute sa famille la rejoint au Pôle juste avant le mariage et rencontre donc Thorn – ces scènes sont à mourir de rire. C’est dans ce tome que la relation entre Ophélie et son fiancé évolue et j’étais beaucoup trop heureuse d’enfin assister à ça. Un baiser volé, une passe-miroir qui ne réussit plus à passer les miroirs, une révélation et hop ils s’aiment enfin ! J’ai beaucoup aimé également les petites enquêtes pour savoir ce qu’il s’est passé avec les disparus du Clairdelune et réussir à les retrouver. J’ai eu très peur pour Archibald parce que mine de rien, ce personnage est très très attachant. Et une grosse surprise sur l’auteur de ces faits ainsi que sur la fin grandiose de ce tome deux. Bon, qui finit malheureusement avec l’évasion de Thorn.. sans Ophélie.

La Mémoire de Babel

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui, il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Dans ce tome trois, deux ans se sont écoulés ! Ophélie, avec l’aide d’Archibald, va enfin pouvoir quitter Anima et partir à la recherche de Thorn. Pour ça, elle se rend à Babel, une arche cosmopolite. J’ai adoré découvrir Babel. Elle est moderne, riche de beaucoup de savoir et de différences. C’est une arche qui n’a rien à voir avec Anima ou le Pôle et pour le coup c’était une jolie bouffée d’air frais. En revanche, je n’aimerai pas y vivre tant ils vivent de la censure. Babel m’a d’ailleurs un peu fait penser au système mis en place dans Divergente : les sans-pouvoirs, la hiérarchie, chacun ou presque a son rôle et sa place, tout est sous contrôle constamment. Ophélie se fait de nouveaux amis et certains ennemis qui feront de bons amis plus tard. Malgré moi, j’ai du parcourir quelques pages pour voir apparaître le nom de Thorn afin de m’assurer qu’il faisait bien partie de ce troisième tome ! Non seulement la réponse est oui mais en plus sous une identité à laquelle on ne s’attend pas et puis ils se retrouvent enfin tous les deux.

La Tempête des Echos

Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants : Babel, le Pôle, Anima… aucune arche n’est épargnée. Pour éviter l’anéantissement total il faut trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble ? Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s’engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

Un bonheur à lire ! Des rebondissements, des aventures, des révélations. Beaucoup de passages compliqués également que j’étais obligée de lire dans le plus grand des calmes. Mais j’ai beaucoup aimé ce dernier tome. Enfin je suis partagée, j’ai adoré mais en même temps j’étais si triste pour Ophélie et Thorn. J’aimerai beaucoup qu’il y ait une toute petite suite dans laquelle on apprendrait qu’elle le retrouve et qu’ils vivent heureux.
Ophélie passe une grande partie de son temps à l’Observatoire des Déviations dans lequel elle apprend qu’elle est une inversée, entre autre. Ça a été une partie de ce tome un peu dur à lire parce qu’elle va subir toute sorte de tests, de tortures et ces expériences souvent barbares m’ont assez mis mal à l’aise. C’était quand même bien intéressant de voir le courage dont Ophélie fait preuve pendant son temps là-bas, pour trouver enfin des réponses et sauver les arches.
Je suis juste restée sur ma fin parce que j’espérais qu’on verrait plus Archibald ou Bérénilde ou Gaëlle. Trop de personnages ont été mis de côté et je trouvais ça bien dommage. En revanche j’ai beaucoup aimé les moments entre Thorn et Ophélie. Ils étaient trop peu à mon goût mais je les ai trouvé d’une infini douceur. Comme un moment volé, entre deux mystères, entre deux aventures.

C’était une très belle saga. Une très jolie collection. Un nouvel univers que j’ai beaucoup aimé découvrir dans son ensemble. Ses personnages sont uniques, farfelus, doux, sobres et tous attachants. Je ne crois pas en avoir détesté un seul – sauf peut-être le chevalier… J’ai déjà hâte de me replonger dans ce monde même si en général j’attends quelques mois avant de relire un livre. Peut-être pas au même titre que les Harry Potter que je relis tous les ans mais peut-être une fois tous les deux/trois ans histoire de replonger dans les aventures d’Ophélie. Elle est un personnage qui m’a beaucoup touché, je me suis pas mal retrouvé dans son caractère et sa façon d’être.

Si vous ne l’avez pas encore lu,
Si vous hésitez,
Foncez !

signa 2020

3 commentaires sur “La passe-miroir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s