Une marinière et une nouvelle couleur.

Une marinière et une nouvelle couleur.

Une marinière. Encore des rayures, tous les jours. Probablement mon motif préféré cette saison. Ce genre de vêtement qui peut être assorti à tout. Simplicité. Efficacité. Rayé. Celle-ci est une pièce que j’affectionne beaucoup. Elle fait partie de mon dressing depuis très longtemps mais je n’ai jamais osé la porter en dehors de chez moi. Parce que ce haut est légèrement court. Juste assez pour apercevoir mon petit ventre. Pendant très longtemps je n’ai pas pu porter ce genre de petit pull pour les raisons qu’on connaît – que connaissent ceux qui me lisent depuis un moment. Mon ventre était soit trop plat à mes yeux, soit trop gonflé, soit trop plein de cicatrices, soit trop plein de vergetures. Aujourd’hui, je lui trouve encore des défauts. Mais j’ai appris à vivre avec, à essayer de l’accepter comme il est, avec ou sans formes. C’est pourquoi, cette saison, j’ai décidé de le laisser à l’air libre. De le laisser profiter sans le culpabiliser ou le juger. Parce qu’il est encore parfois trop gonflé ou parfois trop plat mais que c’est mon ventre. Alors voilà, cette saison, je sors le petit pull court rayé. Ma marinière toute douce. Un équilibre parfait pour le printemps, cette mi-saison qui mélange un peu de froid et un peu de chaud. Sur les photos, je porte un jean taille haute, vous ne verrez donc pas de bout de peau. J’aime beaucoup ce mix taille haute et haut court. Alors voilà, je vous présente ma petite marinière fétiche. Ma petite marinière courte et douce.

Une nouvelle couleur. Du châtain au roux. Du terne au flamboyant. Du basique au moi. J’ai eu différentes couleurs depuis mon adolescence. Du blond méché, du blond platine – qui a duré trois jours – du noir, du roux méché, du cuivré. Toutes ces couleurs qui se sont mélangées au fil des années pour donner un rendu arc-en-ciel. De jolis reflets que j’aimais beaucoup. Puis j’ai voulu m’affirmer. Devenir celle que je rêvais d’être. De marquer ma confiance en moi. Je me suis lancée et cette fois-ci je n’ai pas reculé. Ça reste discret, ça reste à mon image mais c’est enfin moi. Un roux foncé presque rouge qui finit en pointes plus claires. Un dégradé de roux. Ma coiffeuse a su exactement ce que je voulais, elle a tout de suite compris et elle a réalisé mon souhait. J’aime beaucoup cette couleur. Elle ne paraît peut-être pas aussi flamboyante que je le dis mais je la ressens comme ça. Une nouvelle couleur. Une couleur de rêve. Quelques points en plus sur ma jauge de confiance en moi.

Une marinière et une nouvelle couleur.

54424817_1249415785221185_8473897890060697600_n.jpg

54514129_823604491342721_8943648053886189568_n.jpg

54728588_347683742508819_8083787470853898240_n.jpg

55455263_2348071315425816_1147896762237714432_n.jpg

Signature 1

4 commentaires sur “Une marinière et une nouvelle couleur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s