Soft creation.

J’ai dessiné sur les murs de mon imaginaire. Ce que vous voyez, c’est ce que je vois constamment dans tout ce qui m’entoure. J’ai dessiné, j’ai agrandi mon petit monde imaginaire. J’ai fleuri ma petite tête de jolies choses, j’ai rajouté des détails dans mon univers. Je me bourre la tête de positivité, de joie, de douceur. Tout ce qui m’aidera à survivre à ce monde souvent beaucoup trop violent. Mon petit cœur d’empathique en prend régulièrement un coup. Alors, je me réfugie dans mon moi intérieur, je m’enferme dans ma petite caverne d’Ali Baba. Entourée des trésors que je crée et m’invente. A l’abri du monde extérieur et de sa toxicité. Un jour, peut-être, ce monde me fera moins peur et je pourrai laisser libre court à mon imagination et ma créativité. Mais pour le moment, je reste silencieuse, je crée sans trop faire de bruit. Certains ont accès à cette zone créative mais ils sont peu nombreux. Je les compte sur les doigts d’une main.

En ce moment, j’ai besoin de ça. D’écrire sur mes murs, de dessiner des choses douces. J’ai besoin d’amour, de tendresse. Un peu comme Lorie mais peut-être pas de la même façon. J’ai tout ça grâce à mon amoureux, bien sûr, mais j’adorerai que le monde puisse se sentir comme je me sens à ses côtés, ou lorsque je crée. Un sentiment de plénitude, de calme, de pureté. Je pense que les gens ne s’arrêtent pas assez pour profiter, pour prendre le temps. J’ai besoin de m’émerveiller, encore plus ces derniers temps. Et l’émerveillement a ça de bon qu’il réveille tous mes sens, toute ma créativité et toute mon inspiration. Peut-être que si vous vous arrêtiez plus souvent, que vous marchiez plus souvent la tête en l’air alors peut-être que votre imaginaire se développerait plus aussi. Peut-être que votre monde deviendrait plus doux. Peut-être que votre vie serait plus simple. Peut-être. Il suffit d’essayer. Alors, en ce moment, je dessine sur les murs de mon imaginaire. Pour ressentir tout ça. Et pour retrouver une forme de calme qui m’a un peu quitté ces derniers temps. Je dessine sur les murs de mon imaginaire, et je m’évade.


Lorsque je suis allée à Pimkie il y a quelques semaines, j’ai littéralement craqué sur ce t-shirt. Il est très simple. Mais son message blanc sur noir m’a captivé. J’ai immédiatement été inspirée et j’avais hâte de le porter et de laisser libre court à mon imagination. Une fois n’est pas coutume, j’ai voulu retenter l’expérience avec mon apple pencil. Je suis ravie du résultat, je suis sincèrement fière de ce que j’ai créé. C’est simple, c’est une soft creation, mais c’est ma création. Une jolie idée sortie tout droit de mon imaginaire, avec une jolie histoire qui décrit parfaitement mon état d’esprit ces derniers temps. Je vais bien, mais le monde ne va pas bien. Et malheureusement pour moi, petite sensible, mon empathie puissance mille me fait vivre ça triplement plus fort. J’ai toujours ressenti les choses plus fortement, j’ai appris à vivre avec et je m’en sers même comme d’une force. Mais parfois, j’ai du mal à suivre le monde, j’ai du mal à gérer toutes ces émotions. Alors j’écris, je dessine, j’évacue et je m’évade.

Douce journée ❤

52586397_1807357446037022_2485204395432607744_n.jpg

52384519_1773864752717909_1868319995054784512_n.jpg

52344364_500548390351240_8417204180019576832_n.jpg

52345094_367246657193721_7607614067473121280_n.jpg

52464374_537756703389459_3545800419756212224_n.jpg

52602201_409959629571409_3573389764952326144_n.jpg

Signature 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s