Ce que j’aime chez moi.

Il y a quelques semaines, je vous parlais de mes complexes. J’ai reçu énormément de témoignages qui m’ont encouragés et soutenus, ça m’a fait chaud au cœur. J’avais passé beaucoup de temps dessus, autant pour l’écriture que pour les photos et voir tous ces retours positifs c’était vraiment une sensation merveilleuse. Mais bien sûr, qui dit complexes dit aussi qualités – parce qu’on en a tous et l’un ne va pas sans l’autre. Voici donc la deuxième partie, en quelque sorte, de ce thème. Je vais vous parler de ces choses que j’aime chez moi, qui me mettent en valeur et qui me donnent confiance en moi. Je vous attends en commentaires pour me faire la liste de vos qualités, ce n’est pas un exercice facile mais il est indispensable pour se voir plus positivement et s’accepter.

42832401_302398967016945_4329084437435252736_n.jpg

Merci Maman, c’est la chose que j’aime le plus chez moi. J’adore mes yeux et ils ont ce petit plus de changer un peu de couleur suivant la météo. Ils peuvent être d’un bleu très profond, comme d’un bleu un peu plus clair voire un bleu gris les jours de pluie. Pendant très longtemps, je pensais que c’est ce qui faisait mon charme, que c’était pour ça que les gens venaient me parler. Mais j’ai compris en grandissant que ce n’était pas mon physique que je devais mettre en avant et que mes amis et mon amoureux n’étaient pas là pour ça mais pour ce qu’il y a à l’intérieur de ma tête. Mais cette partie de mon corps reste ma plus grand force. Mes yeux me servent à faire passer toutes sortes d’émotions, je trouve qu’il n’y a pas plus vrai qu’un regard. Alors merci Maman pour ce cadeau.

42728342_165613731034622_2506249133887586304_n

Encore une fois, je ne me tourne pas vers le physique lorsque je dis que j’aime mes mains. C’est plutôt tout ce que je peux faire avec qui fait partie de mes qualités. Grâce à elles, je joue du piano, j’ai fais de la guitare et de la flûte, j’écris, je dessine parfois aussi. Pour moi, ma créativité repose dans mon cœur mais la magie a lieu grâce à mes mains. J’ai beau imaginé tout ce que je souhaite, si je n’ai pas ce qu’il faut pour les réaliser je n’irais pas très loin et mes mains sont mon meilleur outil. Et plus le temps passe, plus j’ai envie de les exploiter. Cette année je me suis mise un peu plus au dessin, j’apprends. J’essaie aussi l’aquarelle. Je compte même me remettre à la guitare. Mes mains m’aident à mettre en place mon identité.

42714066_521757364983399_2393063461304139776_n.jpg

J’ai toujours aimé avoir les cheveux longs. Mon but enfant était de les avoir « jusqu’aux fesses ». Et après quelques essais capillaires, j’ai aujourd’hui une longueur que j’aime, au milieu du dos avec des cheveux en bonne santé et tout doux, exactement comme dans mes rêves de petite fille. J’ai mis du temps à les avoir pourtant. Je n’en prenais pas forcément très soin quand j’étais plus jeune et je m’étais même essayer à quelques couleurs. J’ai testé les mèches blondes à la maison vers mes quinze ans, il me semble que je n’avais pas eu exactement la couleur voulue. Et à mes vingts ans, j’ai tenté la décoloration. J’ai voulu un vrai blond, que j’étais allée faire en salon de coiffure – plus jamais – qui a tourné au désastre. J’ai tenu quatre jours puis je suis retournée dans un autre salon pour rattraper l’erreur – résultats je suis ressortie avec les cheveux presque noirs pour effacer toute trace de blond. J’adorais cette couleur, qui m’allait très bien mais qui a fini de détruire mes cheveux. Je les ai ensuite laissé tranquille quelques années, les coupant juste en carré il y a deux ans – une autre erreur. Depuis, je fais des masques à l’huile de ricin une fois par semaine et je les traite avec amour et beaucoup de soins. J’ai juste refait des mèches cuivrées il y a six mois mais sinon je n’y touche quasiment plus. Maintenant, ils sont longs, tout doux et superbes !

42730895_237968426882466_7375335093574828032_n.jpg

Pour finir, mon sourire. Ça paraît sûrement idiot et évident pour beaucoup mais ce sourire est apparu sur mon visage que depuis très récemment. Avec tous mes problèmes de santé/dépression/anxiété/etjenpasse, je souriais mais ce n’était absolument pas sincère. C’était plus un geste mécanique destiné à rassurer mes proches. Je rigolais, je souriais, mais tout sonnait faux. J’étais vide de tout sentiment à l’époque alors un sourire sincère n’était pas du tout à ma portée. Depuis deux ans maintenant, je me sens beaucoup mieux dans ma peau et ce sourire est apparu. Il est arrivé et il a tout reconstruit sur son passage : ma confiance en moi et ma relation aux autres. Aujourd’hui, je parle beaucoup plus aux autres, je m’ouvre plus aussi, j’ai beaucoup moins peur de ce qui m’entoure, je fais beaucoup moins de crise d’angoisse, je respire plus. Tout ça parce que je commence chaque journée par un sourire dans mon miroir, je commence chaque conversation par un sourire, j’aborde la vie avec un sourire. Tout le temps. Au travail, je suis connue pour être positive et une vraie boule d’énergie toujours souriante et quand j’entends ça, ça me fait énormément plaisir. Je vois tout le chemin que j’ai parcouru, et je souris encore plus !

A votre tour ! J’attends vos qualités en commentaires 

SIGNATURE BIS

6 commentaires sur « Ce que j’aime chez moi. »

  1. Merci ma puce ❤ Une maman n’espère toujours transmettre que le meilleur ! Garde intactes ton sourire et ton regard, le temps n’a pas de prise sur ces deux choses-là ☺

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s