Les crayons de couleur

Au début de mes vacances, nous sommes allés à la Fnac et j’ai décidé de me promener du côté littérature. Une de mes envies pendant ces vacances était de reprendre la lecture et c’est comme ça que mon amoureux a fini par m’offrir deux livres de mon choix. J’étais très heureuse d’avoir juste suivi mon intuition, à me promener dans les rayons, lire quelques résumés, me perdre dans la contemplation de certaines couvertures de livres. Ça faisait très longtemps que je n’avais pas fait ça, je pense même que ça fait des années que je n’avais pas pris le temps de choisir soigneusement un livre. L’un de ces deux livres est donc Les Crayons de Couleur de Jean-Gabriel Causse (je vous parlerai du deuxième prochainement). Le résumé m’a immédiatement embarqué dans un autre monde, il a éveillé ma curiosité et je me suis dis qu’il n’y aurait pas meilleure façon de me remettre à la lecture. La couverture est très simple mais assez poétique et ça a fini de m’intriguer.

Résumé : Elle, c’est Charlotte, aveugle de naissance et scientifique spécialiste de ces couleurs qu’elle n’a jamais vues. Lui, c’est Arthur, employé dans une fabrique de crayons de couleur, aussi paumé que séduisant. Ensemble, ils vont tenter de rendre au monde les couleurs qui ont disparu.

Il ne m’a fallu que quelques pages pour me mettre dedans. J’ai été tout de même surprise puisque j’avais compris que « les couleurs disparues » étaient au sens figuré mais c’était tout le contraire. Et c’est ce qui a rendu ce livre encore plus inattendu et magique. Elle, est aveugle de naissance mais a développé un sixième sens pour comprendre le monde autour d’elle. Elle a sa façon de reconnaître les couleurs par leurs odeurs et matières grâce à ses autres sens. Elle a une fille et s’en sort très bien dans sa vie. Chroniqueuse radio spécialisée dans les couleurs, elle fait ses preuves et est un personnage très attachant. Lui, travaille dans une usine de crayons de couleur qui ne va pas tarder à licencier tous ses salariés faute de résultats. Lorsqu’un jour, le jaune disparaît. Puis toutes les couleurs une à une. Les gens apprennent donc à vivre dans un monde en noir et blanc. Six mois après, on découvre les dégâts que ce phénomène cause sur le monde : les gens sont déprimés, les pharmacies en rupture de stock d’anxiolytiques, la terre s’arrête peu à peu de tourner. Puis le rose réapparaît et s’ensuit alors une course / enquête pour retrouver toutes les autres couleurs. Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser profiter du fin mot de l’histoire !

Les personnages sont très attachants et l’histoire est très originale. La morale est vraiment très belle et le style d’écriture est agréable. J’ai un regard neuf sur les couleurs qui m’entourent et je me suis intéressée depuis à la perception de celles-ci. Si vous n’avez pas encore lu ce livre, je vous encourage à aller l’acheter – la version poche n’est pas très chère. Vous pouvez même colorier la couverture si le cœur vous en dit (c’est même précisé dans les remerciements au cas où vous ayez peur de commettre un geste barbare). Et pour ceux qui l’ont déjà lu, j’attends vos précieux avis en commentaires.

41939081_1920461638261879_1158766637269123072_n

SIGNATURE BIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s