Ant-Man et la Guêpe

La semaine dernière, nous sommes allés voir en avant-première le tout dernier Marvel sorti : Ant-Man et la Guêpe. Ça faisait très longtemps que je n’avais pas assisté à une avant-première, la dernière fois c’était pour un film français dont j’ai oublié le nom, quand je vivais encore chez mes parents (il y a donc minimum quatre ans – déjà). Les acteurs étaient présents, Florence Foresti en faisait partie et c’est à peu près tout ce dont je me souviens de la soirée. Cette fois-ci, il n’y avait pas d’acteurs mais nous avons quand même eu la chance de voir le film avant sa sortie officielle et c’était aussi notre première avant-première en amoureux. J’avais été déçue que notre cinéma ne le propose pas pour Avengers : Infinity War alors quand j’ai vu que c’était possible pour Ant-Man, je n’ai pas hésité longtemps. C’est à nouveau en format IMAX, j’ai fini par m’y faire et même si ma tête explose toujours à la sortie de la séance, ça vaut le coup tant la qualité du son et de l’image surpasse toutes les autres. Je vais donc vous donner mon avis et je vous préviens, si vous voulez garder une totale surprise, ne continuez pas la lecture !

Après les évènements survenus dans Captain America : Civil War, Scott Lang a du mal à concilier sa vie de superhéros et sa vie de papa. Hope Van Dyne et le Dr Hank Pym vont lui confier une nouvelle mission et Scott va devoir renfiler son costume et apprendre à se battre aux côtés de La Guêpe afin de découvrir des secrets enfouis depuis longtemps…

J’avais un peu peur en y allant parce que j’avais eu beaucoup de mal avec le premier film d’Ant-Man. Je l’avais trouvé lent, ennuyeux, mon amoureux avait même failli s’endormir devant. C’était un pari d’y retourner pour le deuxième film mais l’apparition d’Ant-Man dans Captain America : Civil War et la bande-annonce d’Ant-Man et la Guêpe en elle-même m’avaient un peu réconcilié avec le héros. Nous n’avons absolument pas regretté ! Ce film est rempli d’amour, d’humour et j’ai même versé ma petite larme. Les scènes d’action sont juste magnifiquement exécutées, changeant de taille, regorgeant d’imagination. Un vrai régal à regarder !

PointlessFinishedChicken-max-1mb.gif

Au début du film, nous retrouvons Scott Lang qui joue avec sa fille. Petit détail que j’avais oublié qui date de Civil War ; il est assigné à résidence pendant deux ans suite à ses frasques en Allemagne avec les Avengers. Autre détail tant que je suis dans la timeline des Marvel, Ant-Man et la Guêpe se passe en même temps qu’Infinity War (j’espère d’ailleurs que vous êtes à jour, les spoils vont être durs à éviter). Pour revenir au film donc, nous retrouvons Scott qui passe du temps avec sa fille. C’est un lien que j’aime beaucoup, un père présent pour sa fille, qui donnerait tout pour elle, c’est un sujet peu présent dans les films en général (et dans la vie hein, on ne va pas se le cacher) et je trouve ça dommage. Personnellement j’ai eu des étoiles plein les yeux devant leur complicité, elle est si belle et pure, c’était beau à voir. Dans ce deuxième film, nous allons assister également aux retrouvailles du Dr Hank Pym et Hope Van Dyne avec Scott, avec lequel ils avaient rompu tout contact. Les retrouvailles se font avec beaucoup d’humour et ça fait plaisir de retrouver la petite équipe. On retrouve également le meilleur ami et associé de Scott, Luis qui reste fidèle à lui-même et qui a un rôle plus important encore que la dernière fois (en tout cas, ça m’a plus marqué cette fois-ci).

FrailOblongCockatoo-max-1mb.gif

J’ai trouvé l’histoire principal vraiment belle. Hope essaie de retrouver sa mère qui s’est perdue dans la dimension subatomique il y a trente ans, avec l’aide de son père. C’est un domaine qui me passionne, tout ce qui est énergie quantique et physique mais malheureusement je n’ai pas un cerveau de scientifique et même si j’adore ce sujet j’ai toujours beaucoup de mal à tout comprendre. En parallèle, on rencontre Ava, une jeune femme qui est capable de traverser des surfaces solides suite à un accident qu’elle a eu petite avec des rayonnements quantiques. J’ai trouvé son histoire triste et malgré tout, je me suis attachée à elle et on compatit mieux avec ses décisions une fois qu’on connaît toute son histoire.

tumblr_p8u735VsHZ1tgtdrfo2_540.gif

J’étais heureuse de constater qu’il y avait beaucoup plus d’humour, plus de jeux de mots, de vannes à tout va – un peu dans l’esprit Deadpool. Il y a aussi beaucoup d’amour paternel, amical et sentimental, il y en a pour tous les goûts ! J’ai également versé ma petite larme pendant deux ou trois scènes, alors n’oubliez pas les mouchoirs. Et surtout, n’oubliez pas de rester à la fin du générique (à la toute fin, ne suivez pas les gens qui se lèvent avant, ils n’ont rien compris, restez jusqu’à ce que l’écran n’affiche plus rien et que les lumières soient bien rallumées) !

SIGNATURE BIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s