La gratitude

Je pratique la positive attitude à longueur de journée : mon sourire est présent sur mon visage quatre-vingt dix pour cent du temps, mon émerveillement pour ce qui m’entoure est à son plus haut niveau et j’use de ma bienveillance à tout va. Je n’ai jamais été aussi épanouie et heureuse de ma vie que depuis ces deux dernières années. J’ai effectué tellement de travail sur moi-même, j’ai développé ma confiance en moi à un niveau que je n’avais jamais atteint et je me sens bien dans ma peau – ce qui ne m’était jamais arrivé. Ce développement personnel a été d’une efficacité que je ne pensais pas possible il y a encore quelques mois de ça. Mais après huit ans de psychothérapie mensuelle (voir plus souvent au début et s’espaçant de plus en plus sur la fin), je suis enfin devenue la personne que je rêvais d’être. La bienveillance, l’inspiration, l’émerveillement et la créativité sont les maîtres mots de ma nouvelle vie. Et j’en rajoute un, qui est non seulement le thème du jour mais aussi le mantra à suivre pour continuer sur cette voie-là : la gratitude.

La gratitude est définie dans le dictionnaire comme étant un sentiment de reconnaissance éprouvé à l’occasion d’un bienfait. Je trouve personnellement que c’est un sentiment puissant, qui ouvre la porte à l’émerveillement et au monde qui nous entoure. Je suis reconnaissante d’avoir ces personnes autour de moi, de partager avec eux un bout de ma vie. J’éprouve énormément de gratitude envers tout ce que la vie peut nous offrir et envers moi-même pour avoir eu la volonté de devenir qui je suis aujourd’hui. Ça paraît sûrement très niais mais lorsque vous prenez pleinement conscience de la chance que vous avez d’être là, d’être en vie, d’avoir telle ou telle personne dans votre vie, d’avoir ce boulot, d’avoir cette passion, ça peut changer votre perception des choses.

Lorsque j’étais au plus bas – de ma maladie, de mon mal-être, de moi-même – je ne faisais que m’enfoncer dans ma négativité. J’en voulais à la terre entière, je me méprisais, je blâmais les autres et j’attendais juste le jour où tout ça s’arrêterait. Lorsque j’ai commencé à vouloir guérir, à vouloir sortir de ce cercle vicieux, j’ai commencé à voir le bout du tunnel. Parfois on parle de luminosité, souvent comme d’une métaphore, mais j’ai honnêtement vu de la lumière autour de moi. Elle brillait de plus en plus fort au fur et à mesure que je me relevais. Le chemin a été long et semé d’embûches. J’ai souvent trébuché, j’ai mis du temps à me relever parfois mais je finissais par le faire. Ces quatre dernières années, je ne suis quasiment plus tombée. Et lorsque je suis arrivée au point où j’ai ressenti la lumière en moi, lorsque j’ai enfin pu être sincèrement positive et heureuse, là j’ai éprouvé pour la première fois de la gratitude envers moi-même et le monde qui m’entoure.

Le but du paragraphe précédent est de vous dire qu’on peut survivre, on peut surmonter les moments difficiles – peu importe leur importance. J’ai installée une petite routine depuis un peu plus d’un an, pour cultiver ma reconnaissance et ne jamais oublier d’où je viens et tout le chemin que j’ai parcouru pour en arriver là. Chaque jour, sur un carnet arc-en-ciel avec l’inscription Just Imagine dessus, je note ce pour quoi j’ai été reconnaissante pendant ma journée. Parfois c’est le sourire d’une personne, un geste de mon amoureux, un appel avec ma maman mais ça peut aussi être le chant d’un oiseau, un rayon de soleil ou quelque chose que j’ai réussi à accomplir. Ça m’aide à voir le positif de chaque journée et de mesurer la chance que j’ai de vivre cette vie et l’importance qu’il faut lui donner. Ne pas perdre un instant, profiter de chaque petit moment, CARPE DIEM !

ff.png

dd

SIGNATURE BIS

 

4 commentaires sur « La gratitude »

  1. J’ai décidé depuis quelques semaines de vivre de la même manière et je n’y vois que du positif à le faire ! Lorsque je sors j’évite de rouspèter, de me plaindre, d’engueuler les gens pour rien, à la place je souris, je suis polie, patiente et je parle gentiment avec tous le monde. Tant pis si les gens ne font pas pareil ! Moi je n’ai pas gâcher mon énergie, j’ai augmenté ma fréquence de positivité et je remplis mon corps de bonnes ondes. Depuis que je pratique ça, je ne passe que de belles journées, parfois il m’arrive même de belles choses. Les gens me sourient, me parle, rigole avec moi, chose que je ne voyais pas avant. Du coup c’est que du positif !
    Bisous.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s