10 kg en plus… mais pas en trop !

L’année dernière, je vous parlais de mon histoire et de ma relation particulière avec la nourriture (>ici< pour les curieux). Aujourd’hui, je reviens sur ce sujet, que je vais traiter différemment puisque j’ai franchi un nouveau pallier dans mon parcours. Il y a quelques semaines, j’ai eu mon tout dernier rendez-vous avec ma psychiatre. Après pratiquement huit ans de suivi, ça faisait un moment que j’y pensais mais j’ai toujours eu peur de ne plus avoir besoin d’elle et de tourner enfin la page sur tout ça. Mais une chose m’a décidé à en faire (j’espère) le tout dernier rendez-vous de ma vie. Je me suis pesée il y a quelques semaines de ça, chose qui n’était pas arrivée depuis mon dernier passage à Brest, en septembre. Nous n’avons pas de balance chez nous, je ne suis pas encore tout à fait prête à ne pas être obnubilée par les chiffres et à me laisser dicter ma conduite par eux, donc pour le moment, je fonctionne comme ça. Ma pesée se résume donc à mes passages à Brest ou mes visites chez le médecin – aucun des deux n’étant très fréquent. Je suis montée sur la balance et un chiffre que je n’avais jamais vu de ma vie s’est affiché. Au début, j’ai eu assez peur, une sorte de mini crise d’angoisse m’a envahie. Puis j’ai relativisé, j’ai trouvé du réconfort auprès de mon amoureux qui m’a rassuré et qui m’a convaincu que c’était tout à fait normal.

Pour situer le contexte à nouveau, j’ai passé plus de six ans de ma vie à me battre avec la nourriture, à me maintenir à la surface. Aujourd’hui encore, ce n’est pas forcément tous les jours facile, l’anorexie m’attend au moindre faux pas. Lorsque je loupe un repas ou que je ne mange pas convenablement, je suis obligée de me démener les jours qui suivent pour retrouver le bon rythme. C’est un combat constant, de tous les jours. Mais j’ai appris à vivre avec alors disons que la plupart du temps, la maladie se fait discrète. Reprendre du poids et retrouver une vie normale est tout ce que je souhaite depuis presque quatre ans maintenant. J’ai alterné mes périodes de boulimie et d’anorexie si souvent que je ne saurais vraiment dire ce qui est normal ou ce qui ne l’est pas. Mais je sais que ma dernière période de boulimie a duré plus de six mois et qu’elle est toujours plus ou moins présente aujourd’hui. La nouveauté avec cette période est que j’ai pris du poids – beaucoup plus de poids que je n’en ai jamais pris.

Comme je vous l’avais expliqué dans l’article l’année dernière, je ne partagerai pas avec vous les chiffres qui font peur – même si ceux que je compte vous partager aujourd’hui vous donneront tout de même une idée. Après ma période la plus basse il y a six ans, je me suis maintenue à 44 kilos pendant plusieurs mois. C’est le poids que j’ai le plus connu au début de ma remontée. Puis j’ai stagné à plus ou moins 48 kilos ces quatre dernières années sans jamais passer le 50. Honnêtement, j’ai passé une seule fois ce pallier, j’avais treize ans et je pesais 53 kilos. Tout ça ne sont que des chiffres, j’en ai bien conscience, mais malheureusement, ces chiffres ont dicté ma conduite alimentaire une grande partie de ma vie.

Aujourd’hui, je suis bien dans ma peau, je me sens bien et je me trouve même jolie. Je réussis à enfin me regarder dans un miroir et à mettre des vêtements qui me mettront en valeur et qui me plaisent. Je ne me trouve ni grosse, ni maigre, je me trouve juste bien. Je reviens de très loin et je ne compte pas m’arrêter là. Maintenant que j’ai réussis à reprendre du poids, je me suis mise au yoga pour muscler tout ça en douceur et nous commençons même à mieux manger avec mon amoureux. Je réussis également à apprécier la nourriture que je mange, à éprouver de la joie lorsque je mange une pizza entière ou encore du bien-être lorsque je mange des fruits ou des légumes. Tout ça se met en place et je suis plus motivée que jamais. Au jour d’aujourd’hui, je pèse 54 kilos et je ne me suis jamais sentie aussi bien dans ma peau, je me suis acceptée et c’est que du bonheur.

screenshot_2017-02-02-21-32-07.png
Lorsque j’ai pris cette photo il y a deux ans, je nageais encore dans mon jean et je pesais tout juste 46 kilos. Aujourd’hui, tous mes jeans me vont et j’en ai même un qui est une taille 38 !

Pour toutes celles et ceux qui se battent contre leur poids au quotidien : que vous ayez l’impression d’avoir trop ou bien pas assez, ce n’est qu’un chiffre. Apprenez à vous accepter et si ce n’est pas le cas, faites les changements nécessaires pour y arriver. Vous êtes toutes belles (et beaux), vous valez tout(e)s le coup et surtout, le plus important, vous n’êtes pas seul(e)s. Si vous avez besoin d’une épaule pour vous soutenir dans vos démarches ou juste une oreille pour vous écouter, vous pouvez compter sur moi !

Je partage mon histoire pour témoigner et pour aider ceux qui ont besoin, mais aussi pour continuer ma thérapie moi-même. Quand je vois d’où je viens et où je suis aujourd’hui, ça me donne l’espoir de m’en sortir complètement un jour et de pouvoir aider d’autres qui peuvent être dans mon cas.

Sans titre

SIGNATURE BIS

7 commentaires sur « 10 kg en plus… mais pas en trop ! »

  1. Le miroir est devenu mon ami depuis que la balance a quitté ma vie. C’est très drôle c’est que des fois je vais me trouver plus grosse dans le miroir alors que j’ai perdu du poids et inversement.. Comme quoi, les chiffres ne sont pas significatif de nos yeux !
    En tout cas bravo pour ton parcours et ton combat quotidien face à l’alimentation. Et le plus important c’est l’amour que ton monsieur t’offre au quotidien, le reste ce n’est pas important 😉

    Ps : je trouve tout les chiffres petits moi, car mon poids de forme a moi il vacille entre 65 et 70 kg, et je porte du S ou du M donc comme quoi, les chiffres ça ne veut rien dire 😉
    Des bisous ma nelly ❤️

    Aimé par 2 personnes

  2. Le miroir est devenu mon ami depuis que la balance a quitté ma vie. C’est très drôle c’est que des fois je vais me trouver plus grosse dans le miroir alors que j’ai perdu du poids et inversement.. Comme quoi, les chiffres ne sont pas significatif de nos yeux !
    En tout cas bravo pour ton parcours et ton combat quotidien face à l’alimentation. Et le plus important c’est l’amour que ton monsieur t’offre au quotidien, le reste ce n’est pas important 😉
    Ps : je trouve tout les chiffres petits moi, car mon poids de forme a moi il vacille entre 65 et 70 kg, et je porte du S ou du M donc comme quoi, les chiffres ça ne veut rien dire 😉
    Des bisous ma nelly ❤️

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s