Mes tatouages, mon histoire

Sans titre

Bonjour

Ça fait quelques temps déjà que j’avais envie d’écrire cet article. C’est très souvent qu’on me demande pourquoi je suis tatouée, la signification de mes tatouages, ce qui m’a poussé à les faire, si je ne risque pas de les regretter un jour, etc… J’ai donc décidé de répondre à ces questions ici. J’avais envie de vous en parler parce que les tatouages sont une passion, un moyen de m’exprimer et de marquer les moments clés de ma vie : tous mes tatouages ont une signification par rapport à mon vécu et à ce que je ressens. J’aime aussi les admirer sur les autres, connaître leurs histoires et tout simplement partager nos expériences. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu me faire tatouer. Dès le début de mon adolescence je rêvais d’en avoir et j’avais déjà mille idées. J’ai tout de même attendu mes 19 ans pour sauter le pas.

Alors, les personnes opposées à la pratique de cet art, je vous vois venir avec vos remarques. Je réponds donc tout de suite à vos pensées : non, je ne regretterai pas mes tatouages lorsque j’aurai 80 ans / oui, je sais qu’ils peuvent se déformer ou changer en vieillissant mais, honnêtement, nous aussi / oui, ce sont des décisions réfléchies mais non, pas longtemps parce que je suis quelqu’un d’impulsif / oui, certains sont enfantins mais non, je ne serai jamais trop adulte pour ne plus en vouloir / oui, ce que les gens pensent m’importe peu voire même pas du tout parce que : mon corps, mes décisions.

J’ai donc sauté le pas. En 2013, après une année difficile à cause de mes problèmes de santé : mon anorexie à gérer, mes angoisses, ma phobie sociale grandissante, etc… j’ai eu envie de faire quelque chose pour moi et apprendre à m’aimer et à accepter mon corps. J’ai eu envie de le rendre unique, parce que pour moi, un tatouage est avant tout une œuvre d’art, quel qu’il soit. Marquer mon histoire a été pour moi une façon de tourner la page sans pour autant oublier. Ils font partie de moi, chaque moment important de ma vie est gravé sur ma peau pour toujours, et j’en suis très heureuse.

music

23583885_1228614073950188_838658500_o.jpg

Avril 2013 – mon tout premier tatouage, cadeau d’anniversaire pour mes 19 ans. J’ai toujours rêvé de me faire tatouer ma première passion : la musique. Je la pratique depuis mon plus jeune âge et elle ne m’a jamais quitté. C’était ma toute première idée lorsque j’ai eu envie des envies de tatouages, j’avais 13 ou 14 ans. La musique fait également partie de ma famille maternelle depuis toujours, une partie de ce tatouage leur est dédiée. J’ai réfléchi pendant des mois et des mois (peut-être même beaucoup plus que pour mes autres tatouages) et je suis tombée sur ce cœur constitué d’une clé de sol et d’une clé de fa. Ce tatouage n’a rien de personnel graphiquement parlant, je l’ai trouvé tel quel sur internet (c’est d’ailleurs le seul qui n’est pas personnalisé). En tout cas, un cœur et les deux clés les plus utilisées en musique – surtout au piano – m’a paru être la meilleure façon de montrer mon amour pour cet art.

peter

23583929_1228601563951439_597198609_o

Octobre 2013 – à peine quelques mois plus tard après le premier, je me faisais tatouer celui qui deviendra, et qui est toujours, mon préféré. Il a une signification qui me définit totalement. J’ai choisi Peter Pan parce que, non seulement c’est mon Disney préféré depuis toujours mais surtout parce qu’il est là pour me souvenir de garder mon âme d’enfant quoiqu’il arrive. Il est là pour me rappeler qu’il est important de s’émerveiller de tout, même dans les moments difficiles. Il représente mon message d’espoir, celui que je regarde dans le miroir et qui me donne de la force lorsque ça ne va pas. Il représente mon brin de folie et garde éveillée la petite fille qui sommeille toujours en moi.

fob

23584925_1228605650617697_869690999_o.jpg

Janvier 2014 – puis vint l’idée d’un tatouage commun avec ma meilleure amie. Notre base est tout ce qu’il y a de plus simple : un infini. Mais pour qu’il ne ressemble à aucun autre, nous avions choisi de lui rajouter une phrase qui définirait au mieux notre amitié. Elle s’est imposée à nous comme une évidence. Lorsque nous nous sommes connues, il y a plus de huit ans maintenant, notre tout premier point commun s’est basé sur le groupe de rock Fall Out Boy. On les a écouté pendant des années jusqu’au jour où nous sommes allées les voir en concert à l’Olympia à Paris, en août 2013. Un moment unique que nous avons voulu immortaliser. Le titre Young Volcanoes nous résume parfaitement, ainsi que notre amitié.

project

23585370_1228605643951031_1200207452_o.jpg

Août 2017 – pour finir, mon tout dernier tatouage en date, trois ans et demi après l’infini. Pour la petite histoire, j’avais pris rendez-vous en juillet 2014 pour faire un papillon mais comme je n’étais pas bien sûre de ce que je voulais comme dessin, j’avais finalement annulé la veille. L’idée a continué à faire son bout de chemin dans ma tête, puis, trois ans ont passé et beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie. Je me suis retrouvée, j’ai appris à m’aimer et à m’accepter et surtout à avoir confiance en moi. L’idée avait mûri et j’ai pensé que c’était le bon moment pour me lancer à nouveau dans ce projet. J’ai donc opté pour un papillon très fin, entouré de sa couronne de fleurs. Le papillon représente le changement de vie, l’espoir et est également un clin d’œil au Butterfly ProjectLe but de ce projet était de se dessiner un papillon sur le poignet (ou autre partie du corps) lorsque l’envie de s’auto-mutiler était présente. J’en ai dessiné quelques-uns dans ma vie puisque c’est quelque chose que je connais depuis mes 13 ans. Je n’en ai jamais parlé explicitement ici, peut-être qu’un jour je me lancerais ou peut-être pas. Ce papillon m’a sauvé la vie il y a cinq ans et ça fait quatre ans que je n’en dessine plus. Celui gravé dans ma peau est là pour me rappeler de continuer à me battre et à ne jamais oublier mon passé, qui a fait de moi celle que je suis aujourd’hui.

Tous ces tatouages ont chacun leur signification et leur importance. Je les aime tous et je n’en regrette aucun. Mon premier a été réalisé à Tabarnak à Brest, le Peter Pan et l’infini ont été fait à Kornog à Brest également et mon tout dernier a été réalisé à l’Atelier 22 à Reims. Ce sont trois salons très bien, avec une préférence pour celui de Reims qui a une tatoueuse qui effectue un travail plus fin et délicat.

Mon corps est mon journal et mes tatouages sont mon histoire – Johnny Depp.

et vous

Signature flowers

18 commentaires sur « Mes tatouages, mon histoire »

  1. coucou c’est par hasard que je découvre ton article, il est très beau et ça me fait plaisir de te découvrir un peu plus. Depuis mes 12 ans (j’en ai bientôt 19 aujourd’hui) je souhaite me faire tatouée. A mes 12 ans j’ai subit une lourde opération du dos (du nom de arthrodèse) et il y avait 1 chance sur 2 que je finisse paralysée. Et quand je me suis réveillée en salle de réanimation je me suis dit  »je veux marquer ça » et depuis l’idée ne me quitte jamais. J’ai envie de me faire tatouée pour marquer cette étape qui a changé ma vie (en mille fois mieux), je veux me souvenir que quoi qu’il arrive je reste forte. Je veux me souvenir par quoi je suis passé, combien j’ai eu mal, mais que ça m’a rendu plus forte. Du coup je vais opter pour une petite phrase  »stay strong » mais je ne sais pas encore où. Je souhaiterai un endroit où je puisse le voir mais qui reste discret. aurais-tu des idées ?

    Aimé par 3 personnes

  2. Coucou,
    J’aime beaucoup ton article et je partage ton point de vue sur le tatouage. J’aime beaucoup aussi connaître l’histoire des tatouages… si la personne souhaite le partager !
    Ton article est comme une entrée dans ton intimité, même si tu ne te racontes pas dans les détails, tu donnes des éléments de ta vie et de ta personnalité suffisament importants pour les mettre sur ta peau.
    Alors je suis !
    J’ai fait mon premier un peu avant mes 25 ans et le second quelques mois après. Le premier, comme toi, était un souhait, une envie de très longue date qui avait germé dans mon adolescence. Il s’agit d’arabesques avec une étoile centrale (évidée) et plusieurs autres petites (pleines), placé d’entre mes omoplates jusqu’à la base des cheveux. Je l’adore. Il n’est que symbole et représente la période de mon adolescence. J’ai eu comme besoin d’une sorte de « rite de passage » pour tourner la page de mon adolescence et entrer dans une autre vie, où ce passé existe, n’est pas oublié mais n’influence plus le présent de chaque instants.
    Le second, je ne l’ai pas réfléchis longtemps. Je l’ai rêvé (au sens stricte du terme !) et je l’ai fait lorsque je suis allée faire mes retouches du premier. Il s’agit d’un arbre de vie. Il est placé sur mes côtes droites, toujours au moins partiellement caché même à la plage ! Ce symbole me plaît parce qu’il existe dans plein de cultures différentes sans qu’on sache vraiment qui l’a créé (même si chacun a sa théorie !). De ce fait, il a plein de significations aux subtilités différentes mais avec un tronc commun (arbre – tronc – ha ha !). Le tronc commun étant sûrement le cycle de la vie, dans tous les aspects que ça peut représenter, qu’une mort est suivi d’une vie, que la terre nous nourrit puis nous reprend, une idée proche du karma aussi que les choses changent et que la « roue tourne »,…. et que la Vie survit toujours.
    Merci pour ce bel article et m’avoir fait repenser à mes tatouages également !

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou je découvre ton blog et ton article. L histoire de tes tatouages est magnifique. J ai deux tatouages pour le moment. Le premier je l ai fait peut avant mes 30 ans en octobre 2013. J en avais envie. J ai opté pour le symbole de l infini avec 4 petits coeurs, sur la nuque. Malheureusement il est pas top et je regrette de l avoir fait. Je pense le recouvrir avec une magnifique rose. Fleur que j adore depuis des années. Mon père les adore et mon grand père également. Le deuxième est sur la cheville droite et est un papillon que j ai fait en juin 2015. Il représente mon envol dans la vie. J ai souhaité marque le jour où j ai déménager dans mon propre appartement.
    Bien à toi

    Aimé par 1 personne

  4. Je n’ai pas de tatouage. Pendant longtemps (et peut-être encore inconsciemment maintenant) ça a été associé à un univers qui n’était pas le mien. Tu vois le camionneur tatoué, le rappeur ou ce genre de choses ? Bah c’était un peu ça ^^
    Mais je trouve que de plus en plus, le tatouage prend une dimension beaucoup plus poétique et artistique. Je pense que c’est aussi le fait de voir des femmes proches de moi, comme ma meilleure amie, qui m’a amenée à évoluer sur la question.
    Parfois l’idée me traverse l’esprit mais ça ne dure jamais. Je crois que ce qui me touche c’est le fait de choisir un symbole fort et de le graver à jamais. Mais j’aurai trop peur de regretter un jour je crois.

    Tes tatouages sont très beaux. Je trouve que le dernier est celui qui a le symbole le plus fort. Et le dessin est vraiment beau !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s