Blabla

In the end, it does matter.

DFNpJkcV0AAWhy0.jpg large

Hi people !

Aujourd’hui est un jour un peu gris pour moi. Mon prochain article était initialement prévu pour dimanche mais au vu des récents évènements, je ne peux pas ne pas écrire sur ce chanteur qui a changé ma vie d’adolescente. L’article de dimanche sera quand même publié mais exceptionnellement, je rajoute celui-là dans le planning. Vous trouverez sûrement cet article cliché, écrit par une gamine de 15 ans ou je ne sais quoi, mais aujourd’hui, je laisse mon blog à l’adolescente que j’étais et qui a grandi avec Linkin Park, merci de respecter.

Hier soir, j’ai appris la mort du chanteur à la voix unique de Linkin Park, Chester Bennington. Mon cœur s’est brisé en apprenant la nouvelle. Pendant quelques secondes, je me suis revue quelques années en arrière, adolescente, à écouter ce groupe dans ma chambre en boucle pendant des heures. Chester Bennington fait partie de ces héros qui m’ont aidé à traverser cette période difficile, à survivre à cette vie que je trouvais si injuste avec moi à l’époque, les paroles de ses chansons étaient d’une force incroyable à mes yeux.

J’avais acheté deux albums de Linkin Park : Meteora et Minutes To Midnight. Je les connaissais par cœur (c’est toujours le cas aujourd’hui pour mes titres préférés d’ailleurs). Ce n’était pas le même amour que pour Tokio Hotel ou autre groupe de rock de mes 15 ans. C’était le grand amour, celui que j’écoute encore régulièrement le matin, qui me donne la motivation pour aller au boulot sans trop traîner les pieds. Celui aussi que j’écoute le soir dans le bus en rentrant chez moi pour décompresser d’une journée difficile. Bref, c’est mon coup de cœur d’une vie, celui que j’écouterai jusqu’à mes 100 ans et plus encore (non, ce n’est jamais trop).

La voix de Chester Bennington m’a bercée toute ma vie et hier soir une partie de moi s’est envolée avec lui. Une partie de mon adolescence restera toujours avec lui, comme c’est le cas pour beaucoup d’autres personnes. Hier soir, quand j’ai vu le nombre d’hommages qu’il y avait pour lui, que ce soit de personnes célèbres ou d’amis sur les réseaux sociaux, ça m’a fait chaud au cœur pour lui de voir à quel point il était aimé. Il a marqué plus d’une génération et restera toujours dans nos mémoires.

Je vous laisse maintenant écouter ou réécouter les musiques qui m’ont marquées (j’ai du faire un choix, j’en aurai mis plus d’une dizaine sinon, donc je trouve que six c’est plutôt raisonnable) :

Repose en paix Chester, nous t’écouterons encore et encore ❤️

And when you’re feeling empty, keep me in your memory, and leave out all the rest.

signature

5 commentaires sur “In the end, it does matter.

  1. Bel hommage. Ca m’a fait un énorme choc aussi. Je l’ai appris alors que paradoxalement, j’étais au Hard Rock Café et que quelques minutes après avoir lu ça sur les RS, ils diffusaient un clip de Linkin Park … Bref. C’est terrible, mais c’est ainsi. Moi aussi, LP a marqué mon adolescence, et je les écoute encore aujourd’hui. Ca me fait un pincement de coeur à chaque fois.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s